Le Forum de la RAF

Protection et défense active des animaux
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journée contre le spécisme le 9 juin 2007

Aller en bas 
AuteurMessage
Terpomo
Rafeur confirmé
Rafeur confirmé
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Journée contre le spécisme le 9 juin 2007   Dim 15 Avr - 21:22

Il nous semble intéressant d’organiser pour la deuxième année consécutive une Journée contre le spécisme le week-end du 9 juin car cette date s’inscrit dans la continuité d’autres évènements : la Journée internationale sans viande (mars), la Semaine mondiale de libération des animaux de laboratoire (avril), la Veggie pride (mai).


Buts de cette journée

Par cette action, nous souhaitons informer d’une part d’autres militantEs sur la pertinence de ce concept et d’autre part le grand public.
L’idée de cette journée est venue d’une remarque que nous entendons régulièrement : « Vous, les antispécistes », comme si la critique du spécisme était réservée à un petit groupe bien défini.
Nous pensons donc que parler du spécisme permettrait notamment de clarifier les préjugés qui existent sur les antispécistes, préjugés qui polluent le débat et empêchent la bonne utilisation d’un outil intéressant pour les militantEs.


Et concrètement ?


Les actions en direction du grand public pourraient prendre autant de formes qu’il y aurait d’initiatives : exposition de photos, tables de presse avec des mises en scène, débats, projections, etc.
Quelques-unes sont d’ores et déjà prévues à Paris et Bordeaux et nous espérons que la journée sera relayée dans un maximum de villes.


Le spécisme comme outil pour les militantEs

Chaque action, qu’elle touche plus particulièrement le végétarisme, la vivisection ou le salon de l’agriculture (en vrac et sans aucune exhaustivité) a son intérêt en permettant de multiplier les angles d’approches et en occupant la scène publique.

En tant que militantEs, il est important d’agir à plusieurs niveaux, afin de mieux toucher les personnes auxquelles nous nous adressons. Et militer pour les animaux * implique en général de se concentrer sur un de ces trois points :

- les pratiques (viande, corrida, vivisection, chasse, etc.),
- les lois et le droit,
- les idées.

En attirant l’attention sur le spécisme, cette journée serait l’occasion de mettre en avant l’aspect idéologique des droits des animaux : les discriminations dont souffrent les animaux ne sont pas une question de choix personnel, mais de justice et d’éthique.

En quoi critiquer le spécisme est-il intéressant ? Parce qu’il permet de remettre en cause l’idéologie sur laquelle reposent aussi bien les lois qui méprisent les droits des animaux que les pratiques qu’elles justifient.

Voici quelques exemples tirés de notre expérience militante :

Dans la critique de certaines pratiques : s’il n’est pas légitime d’utiliser des humains dans la vivisection, pourquoi utiliser des animaux d’autres espèces, alors même que cela est moins efficace ? N’est-ce pas uniquement par spécisme ?
Droits des animaux : pourquoi refuser des droits aux animaux ? Parce que ce sont que des animaux ? C’est du spécisme.
Lors de discussions avec des militantEs d’autres causes : le spécisme repose sur les mêmes bases idéologiques que les autres discriminations (racisme, sexisme, homophobie, etc.), avec comme point central l’utilisation de la « nature » comme justification de l’infériorisation de certains individus.


Qu’est-ce que le spécisme ?

Nous maltraitons et tuons des animaux par millions chaque jour. Pour justifier cela, nous nous sommes persuadéEs que leur vie et leurs souffrances ne valent pas grand-chose : « ce ne sont que des animaux ! ».
Leur mise à mort serait un mal nécessaire ; il serait même « naturel » de tuer pour manger. Mais rappelons-nous que l’argument « nature » justifiait également l’esclavage ou le fait que les femmes n’aient pas le droit de voter. Il ne s’agit pas de « nature », mais d’habitudes !
Le « spécisme », c'est comme le racisme, mais envers les animaux.

Pour télécharger le tract qui a été diffusé l’année dernière à Bordeaux et à Paris : http://animauzine.net/Journee-contre-le-specisme-le-10.html
Compte-rendu de l’année dernière : http://antispeciste.free.fr/viewtopic.php?t=58

Merci de diffuser ce message...


* Par « animaux » il faut bien sûr entendre « animaux non humains ». Nous ne le précisons pas dans le texte pour des raisons pratiques de lisibilité.


Contacts :
Collectif antispéciste de Paris : http://antispesite.free.fr - antispe@no-log.org
ACTA : http://acta-gironde.fr/ - acta-gironde@free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terpomo
Rafeur confirmé
Rafeur confirmé
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Journée contre le spécisme le 9 juin 2007   Ven 1 Juin - 0:51

Journée contre le spécisme le 9 juin 2007

Les rendez-vous :

- Besançon : place du 8 septembre à partir de 16h. Rendez-vous sur place 1/4 d'heure avant.

- Bordeaux : place Saint Projet de 14h à 18h.
http://acta-gironde.fr - acta.gironde@free.fr

- Paris : place Edmond Michelet (Beaubourg), de 14 h à 18 h.
http://antispesite.free.fr - antispe@no-log.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terpomo
Rafeur confirmé
Rafeur confirmé
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Journée contre le spécisme le 9 juin 2007   Lun 4 Juin - 20:54

Y a du nouveau !

- Besançon : place du 8 septembre à partir de 16h. Rendez-vous sur place 1/4 d'heure avant.

- Bordeaux : place Saint Projet de 14h à 18h.
http://acta-gironde.fr - acta.gironde@free.fr

- Grenoble : place Félix Poulat, de 9 h à 19 h.
http://www.cosaanimalia.org - contact@cosaanimalia.org

- Metz : à l'intersection de la rue de la chèvre et de en Chaplerue de 15h à 17h.

- Paris : place Edmond Michelet (Beaubourg), de 14 h à 18 h.
http://antispesite.free.fr - antispe@no-log.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terpomo
Rafeur confirmé
Rafeur confirmé
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Journée contre le spécisme le 9 juin 2007   Ven 8 Juin - 12:34

Et Marseille qui s'ajoute !

Ca donne :

- Besançon : place du 8 septembre, à partir de 15 h.

- Bordeaux : place Saint Projet, de 14h à 18h.
http://acta-gironde.fr - acta.girond at free.fr

- Grenoble : place Félix Poulat, de 9 h à 19 h.
http://www.cosaanimalia.org – contact at cosaanimalia.org

- Marseille : Tractage au marché de la Plaine - cours Julien -, de 10h à 13h.

- Metz : à l'intersection de la rue de la chèvre et de en Chaplerue, de 15h à 17h.
contact at L214.com - 06 17 42 96 84

- Paris : place Edmond Michelet (Beaubourg), de 14 h à 18 h.
http://antispesite.free.fr – antispe at no-log.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terpomo
Rafeur confirmé
Rafeur confirmé
avatar

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Journée contre le spécisme le 9 juin 2007   Mar 12 Juin - 13:59

Journée contre le spécisme - 2007

Pour les mises-à-jour (comptes-rendus, photos, vidéos, etc.) consultez directement la page de la journée sur le site d'ACTA : ici

Les animaux sont considérés comme une marchandise, sous prétexte qu’ils sont d’une autre espèce : c’est du spécisme. 3 millions d’animaux sont tués chaque jour dans les abattoirs français et pour justifier cela, les consommateurs se sont persuadé-e-s que la vie et les souffrances des autres animaux ne valent pas grand-chose : « ce ne sont que des animaux ! ». Leur mise à mort serait un mal nécessaire ; il serait même « naturel » de tuer pour manger. Mais rappelons-nous que l’argument de la « nature » justifiait également l’esclavage ou le fait que les femmes n’aient pas le droit de voter. Il ne s’agit pas de « nature », mais d’habitudes !

A lire, l'article du Républicain Lorrain suite à l'action organisée à Metz, qui résume trés bien l'esprit de cette journée..

Ci-dessous, les comptes-rendus des villes participantes : Besançon, Bordeaux, Grenoble, Marseille, Metz, Paris ... et Québec ! (mises-à-jour en cours)


Besançon

Samedi 9 juin, LEST (Luttons Ensemble pour la Sauvegarde de la Terre) et le collectif antispéciste de Besançon ont relayé la Journée Mondiale Contre le Spécisme, Place du 8 Septembre à Besançon. Nous étions 4 militants au début, puis 2 autres sont venus nous rejoindre en cours d'après-midi. Nous avons installé 2 tables couvertes de tracts, brochures, livres et pétitions, 2 panneaux d'informations (spécisme, vivisection, végétarisme, viande, fourrure, abandon... etc), ainsi que des affiches d'animaux de laboratoires avec des slogans chocs. Ce jour-là, la place était abondamment fréquentée. Nous avons distribué au cours de la journée plus de 2 000 tracts !


De nombreux passants ont été interloqués par les tracts ou les affiches, nombre d'entre eux sont venus parler au stand d'information pour signer les pétitions, discuter, ou bien prendre de la documentation. Plusieurs végétariens de longue date nous ont encouragés pour nos actions, certains se sentaient reboostés en nous voyant militer. La journée a été plus que positive, les bisontins commencent à se poser des questions et à nous reconnaître à force de nous voir dans la rue. Nous remettons ça le 19 juin !


De la viande humaine en plein centre-ville de Bordeaux !

Dans le cadre de la journée contre le spécisme, en plus du stand d'ACTA, nous avons organisé une mise en scène qui a interpellé passants et médias : pendant 2 heures, une militante antispéciste et végétarienne ensanglantée était allongée dans une barquette.
Le plus dur pour elle, ce n'était pas la chaleur, ni d'être en maillot dans la rue: "Quand les gens me plaignaient, je me retenais de crier que ce n'est pas moi qui souffre, mais les animaux qu'on tue par millions pour les manger !!!"
Cette barquette de viande humaine invite le public à s’imaginer à la place des animaux tués pour leur viande. Le but de la manifestation est de montrer que tous les animaux sont faits de chair et de sang, que tous ressentent la souffrance et la peur et que manger de la viande n’est rien d’autre que de tuer et de manger du cadavre.

Environ 1.000 tracts ont été distribués, ce qui donne une idée du nombre de personnes qui ont assisté à la scène et pour qui cela a été l'occasion de découvrir le vrai visage de la viande et qu'il est possible d'agir concrètement par le biais du végétarisme ou du végétalisme. Le public pouvait également visionner des films montrant les conditions de vie et de mort dans les élevages et les abattoirs en France, en complément des panneaux d'information et de la documentation mise à disposition.

Plus de photos : ici
Vidéos (les vidéos vont mettre quelque temps avant d'être en ligne)

Revue de presse de l’action (mais les législatives nous ont un peu remisé à l'écart) :

Notre action a été annoncée la veille dans le journal «Bordeaux 7 »

Passages tv
France 3 Aquitaine (ou ici, 19/20 du samedi 9 juin, 11min46))
TV7 (journal du lundi 11 juin, après les reportages sur les législatives, à la 15e minute environ)

Presse écrite :
Sud-Ouest (pas encore publié à cause des législatives ?)

En plus d’un photographe de l’AFP, il y a eu des passages sur les radios : France bleu Gironde, Sud radio, Wit FM. A noter que France bleu Gironde a conclu qu’il fallait donc manger des poissons. Evidemment, ce n’est pas le message que nous souhaitons passer, puisque nous sommes contre l’exploitation et le meurtre de tous les animaux, et les poissons … sont des animaux comme les autres.


Grenoble
Compte-rendu à venir


Marseille

Un tractage a eu lieu à Marseille ce samedi matin pour la journée contre le spécisme, de 10h à 13h. Nous étions deux militantes sur le marché de la Plaine, près du cours Julien.

Les tracts « Journée contre le spécisme, Pourquoi refuser de manger de la viande », ont été distribués aux passant-e-s et aux commerçant-e-s les plus réceptifs. Quelques réactions furent positives, sans que les gens ne cherchent à s’arrêter longuement pour autant. Le fait que nous n’avions pas de stand y était sans doute pour beaucoup. Plusieurs personnes étaient d’accord sur le fait que la corrida ou le meurtre de chiens était inacceptables, mais trop peu semblaient associer spontanément « les animaux » à d’autres êtres que les chiens, les chats ou les taureaux.

Une discussion s’est ensuite engagée avec un militant de Lutte Ouvrière qui vendait ses journaux. Au départ, il nous a annoncé que « Ah la viande, ce serait dur de s’en passer ! ». Mais au cours de la conversation, il finit par dire qu’il ne mangeait pas de viande, mais « seulement » des poissons.

Difficile de savoir où se situait la vérité, en tous les cas il a, tout à coup, cessé de défendre mordicus la consommation de viande. Les militantes qui l’accompagnaient se sont en revanche montrées plus fermées à la discussion, annonçant que les humains malheureux étaient leur priorité, comme si cela justifiait le fait de massacrer des millions d’animaux chaque jour pour leur chair.

Nous avons ensuite rencontré une personne soutenant la protection animale, qui nous a encouragé.

Les actions clairement antispécistes doivent se multiplier un peu partout, il est urgent de dénoncer le spécisme et ses ravages.

Lisely et Coralie




Metz

Compte-rendu à venir de l'action organisée par L214 - contact [at] L214.com

Article du Républicain Lorrain



Paris

Une bonne douzaine d'activistes du collectif antispéciste de Paris http://antispesite.free.fr ont pris part à la table de presse et la diffusion de tracts organisées à l'occasion de la "journée contre le spécisme" à Paris, place Edmond Michelet (Beaubourg), samedi 9 juin 2007, entre 14h et 19h.

Le temps était plutôt beau, parfois même très ensoleillé et chaud. Nous avons installé une grande table à côté d'une banderole "Combat antispéciste pour la libération animale", 2 panneaux qui indiquaient "Journée contre le spécisme" ainsi que nos panneaux habituels, avec photos et textes. Comme nous l'avions constaté l'année dernière, le terme "spécisme" a suscité beaucoup d'interrogations parmi les passantEs, ce qui permettait souvent de leur proposer un tract ( télécharger un des deux tracts qui ont été diffusé) et/ou d'engager une petite discussion. Celles-ci ont été nombreuses et certaines ont même duré plus d'une heure !!

Nous avons distribué presque 1.000 tracts, en 5 heures de présence sur la place.

Globalement le bilan de cette "journée contre le spécisme" es très positif : l'argument de la lutte contre le spécisme, en parallèle avec le sexisme et le racisme, rencontre parfois l'approbation (par des personnes qui n'en avaient jamais entendu parler avant) même si beaucoup semblent avoir du mal à remettre en question leurs habitudes et donc leur pratique quotidienne du spécisme.


Plus de photos : ici et


Québec

Pour une première fois à Québec, une activité a été organisée à l'occasion de la journée contre le spécisme. Nous étions deux personnes déambulant dans les rues avec pancartes et tracts afin de sensibiliser les gens au spécisme. Il y a eu peu de discussions, mais nous fûmes agréablement surprises du nombre de réactions positives et des encouragements reçus!


A l'année prochaine !
Si vous désirez participer à l'édition 2008, n'hésitez pas à rejoindre un des groupes locaux ou à contacter ACTA (acta.gironde -at- free.fr) ou le collectif antispéciste de Paris (antispe -at- no-log.org).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée contre le spécisme le 9 juin 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée contre le spécisme le 9 juin 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de la RAF :: Action ! :: Manifestations-
Sauter vers: